INSTITUT SUPÉRIEUR DE TRADUCTION D’INTERPRÉTATION ET DE COMMUNICATION DE YAOUNDÉ

Spéciale rentrée 2017-2018

ISTIC-BIBLIOTHEQUE : un véritable ban…

L’ISTIC dispose d’une bibliothèque riche de plusieurs collections. Cette imposante Bib...

Vanessa BAYEM: “Nous attendons les ret…

Au terme de la caravane de sensibilisation des futurs bacheliers dans plusieurs lycées...

Convention: l'ESSTIC et l'ISTIC désorm…

  l'Accord de Tutelle académique de l'UYII-Soa (ESSTIC) en faveur de l'ISTIC sera parap...

CARAVANE ISTIC 2017 : à mi-parcours, p…

  L’équipe dépêchée sur le terrain par la hiérarchie de l’ISTIC depuis le 02 mai dern...

L’ISTIC dispose d’une bibliothèque riche de plusieurs collections. Cette imposante Bibliothèque est un carrefour interdisciplinaire où les étudiants, soucieux de se faire une place dans le gotha de l’intelligentsia africain, viennent puiser une masse importante de connaissances dans les domaines aussi  variés que décisifs pour leurs recherches académiques comme la littérature, l’histoire, la philosophie, la sociologie, l’économie, la traduction, l’interprétariat, le droit,  la communication, les outils didactiques pour apprendre des langues nationales, africaines et étrangères, les arts, la culture etc.

 

La bibliothèque centrale de l’ISTIC occupe un vaste espace équipé de tables confortables, avec une capacité d’accueil de 150 étudiants aisément installés. Dès octobre 2017, cette bibliothèque sera équipée d’une trentaine d’ordinateurs tous connectés à un réseau internet à haut débit et une reclassification des ressources documentaires pour satisfaire l’appétence des étudiants consciencieux et travailleurs qui en réclament. 

En réalité, ce service pédagogique contribue énormément à la formation de ces étudiants et soutient l’action de l’enseignement. C’est en gros, un lieu de prolongement et d’approfondissement des connaissances acquises lors des cours magistraux. Rappelons ici que les plans de cours et la bibliographie indicative de chaque cours sont obligatoires à l’ISTIC. Et par ricochet, les étudiants défilent à la Bibliothèque tous les jours pour trouver ces ressources complémentaires afin d’atteindre les objectifs globaux de l’enseignement.

L’administration centrale de l’Institut met un point d’honneur à ce lieu du savoir qu’est la bibliothèque pour :

·      Permettre aux étudiants d’être euphoriques dans un environnement éducatif et culturel favorisant leur développement en parfaite cohérence avec les programmes de traduction, d’interprétation de conférence et de communication.

·      Offrir des ressources variées qui contribuent aux apprentissages et à l’enseignement, selon l’ordre d’enseignement concerné

En investissant sur cet espace, la visée de l’administration centrale était et reste effectivement de :

·      Faire de cette bibliothèque, un véritable laboratoire d’enseignement et d’apprentissage, totalement intégré au développement des compétences dans des Programmes de formation offertes par l’école.

·      D’inciter une dynamique constante avec l’ensemble des autres disciplines additives

La bibliothèque de l’ISTIC est une aventure mise au service de la réussite des jeunes apprenants inscrits dans notre formation universitaire.

 

Par HT

 

.

Au terme de la caravane de sensibilisation des futurs bacheliers dans plusieurs lycées et collèges de la Région du Centre, la Responsable en chef de la scolarité de l’ISTIC revient sur les objectifs de cette campagne.

 

1-  L’administration de l’ISTIC que vous représentez au niveau de la scolarité à dépêché une équipe sur le terrain pour une campagne. Qu’elles étaient les mobiles de cette mission ?

 

Il s’agit d’un marronnier bien cyclique à l’ISTIC. Depuis 10 ans, nous faisons cette campagne de sensibilisation. C’est une mission d’information, de sensibilisation et par-dessus tout, de canalisation des futurs ou anciens étudiants vers l’ISTIC. L’équipe composée de collaborateurs maitrisant leur sujet, a bien trouvé des astuces de langage pour convaincre notre cible principale selon le rapport de mission qui nous est parvenu.

 

2-  Vous parlez d’anciens étudiants à quoi referez-vous ? si votre cible principale était constituée d’élèves finissants.

 

Alors ! remarquez que je parle de cible principale. Cela suppose qu’il y a une cible secondaire. Celle-là concerne les responsables des lycées et collèges qui souhaiteraient suivre une formation dans les domaines de la traduction, d’interprétariat et maintenant de la Communication. Puisque nous ouvrons à partir de la prochaine rentrée, 08 licences dans les métiers de la communication à savoir : le journalisme, la communication des entreprises, l’édition, la publicité, la gestion de l’information documentaire, l’art graphique et dessin animé en passant par la production cinématographique et audiovisuelle. Bref, de l’équipe en mission, nous avons appris avec beaucoup de satisfaction que certains responsables de ces établissements ont qualifié nos formations d’utilité publique non sans manifester le désir de venir prendre une inscription à l’ISTIC. Évidemment c’est toujours avec déférence que nous accueillons dans notre institution vielle de 10 ans déjà les étudiants de cet acabit. Ce ne sera pas différent cette année.

 

3-  Combien de temps a duré cette mission et quelle a été la stratégie d’intervention dans ces écoles ?

 

La mission de sensibilisation a duré 15 jours soit du 02 au 16 mai 2017 dernier. Pendant ces 15 jours, nos collaborateurs ont couvert pratiquement 90 établissements et plus de 150 classes de terminales. Maintenant vous parlez de stratégie. Je ne sais pas s’il faut ici et maintenant dévoiler leurs stratégies. Mais retenez simplement qu’ils ont apposé les affiches dans chaque établissement sous l’autorisation des Responsables administratifs dudit établissement. Ils ont fait les interventions dans les classes de Terminales pour un service d’orientation aux professions élitistes offertes par l’ISTIC. Enfin, ils rendaient compte à travers notre page Facebook que vous pouvez consulter en faisant, www.facebook.com/ISTIC237 ou sur notre site web, www.isti-cameroon.org.

 

4-  En perspective, qu’attendez-vous de cette mission ou faire pour intensifier vos actions de promotion ?

 

Comme perspective, nous attendons naturellement les retombées de cette campagne lors des enregistrements des nouveaux étudiants pour l’année académique prochaine. Je reprécise ici que les inscriptions sont ouvertes à tout le monde à partir du 02 Aout prochain. Les conditions d’admissions sont contenues dans nos supports de communication : affiches, nos dépliants, réseaux sociaux et site web d’information de l’ISTIC. Cependant, quelques actions restent à mener avant le début de la prochaine année. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Par HT

 

l'Accord de Tutelle académique de l'UYII-Soa (ESSTIC) en faveur de l'ISTIC sera paraphé ce MERCREDI  dans la salle des actes de l'Université de Yaoundé II.

Cette signature autorise officiellement l'ESSTIC à superviser TOUS les 08 programmes de Communication qui seront lancés dès la rentrée prochaine à l'ISTIC.

 

il s'agit de:


1- Licence en information -communication et culture
2- Licence en Journalisme
3-Licence en Gestion de l'Information documentaire
4- Licence en communication des entreprises
5-Licence en édition et métiers du livre
6-Licence en Publicité
7-Licence en Production cinématographique et audiovisuelle
8-Licence en Art graphique et Dessin animé

il est a noter que l'Istic sera la toute première école qui forme les communicateurs en trois langues et des Journalistes Traducteurs au Cameroun.

 

Par l'ISTIC

 

L’équipe dépêchée sur le terrain par la hiérarchie de l’ISTIC depuis le 02 mai dernier tend vers la fin de sa mission. Bilan à mi-parcours.   

Exactement 10 jours que cette équipe, chapeautée par Mme Bita Christelle Carole patrouille les Lycées et Collèges de la ville de Yaoundé et ses environs. L’équipe en question a déjà touché environ 60 établissements et autant, sinon plus de classes de Terminales. L’opération vise à sensibiliser les futurs bacheliers sur les possibilités de formations après le Bac. Elle a une mission bien circonscrite : canaliser toutes les attentions sur les offres de formation en Traduction, Interprétation et Communication. Un tryptique bien cher à l’Institut Supérieur de Traduction d’Interprétation et de Communication de Yaoundé (ISTIC) qui en a fait, son domaine de prédilection depuis une dizaine d’année.

 

SAM_0567.JPG

Ambiance dans les Salles de Classe

L’équipe en mission dans les salles de Classe de Terminales dans la Région du Centre a fait remarquer que les élèves finissants sont dubitatifs ou inconstants sur le choix de leurs filières futures. Doute méthodique ? Rien à voir. Beaucoup d’entre eux pensent d’abord à leur examen. Si possible, la carrière pourrait éventuellement venir ensuite. C’est cette tradition de l’usage du futur hypothétique chez l’élève finissant que l’équipe de l’ISTIC en mission a voulu briser en leur opposant un futur catégorique, rassurant pour leurs carrières. A-t-elle réussie jusqu’ici ? les membres de cette équipe répondent par l’affirmative. « Il s’agissait pour nous, de sensibiliser et d’informer prioritairement les élèves de Tles sur les ouvertures qu’offre l’ISTIC dans les domaines de Traduction, d’interprétation et de Communication. Pour être efficace et perspicace, il fallait trouver des stratégies de langage pour toucher la corde sensible de l’apprenant afin de modifier sa trajectoire. Jusqu’ici, notre stratégie marche très bien surtout que nous prolongeons en même temps l’action pédagogique sur le paradigme ‘’orientation post-baccalauréat’’. » a précisé, un membre du groupe.   

En réalité, une foultitude d’élèves des séries littéraires –et c’est un constat de terrain selon les envoyés spéciaux de l’ISTIC- ne sont pas informés sur les formations professionnelles directement rattachées à cette série. Seul le Concours de l’ENS (Ecole Normale Supérieure) est sur toutes les lèvres. Plusieurs autres pâment d’admiration pour la Fac. Pas par conviction mais soit par suivisme, soit par simple plaisir d’y aller. Juste une minorité pense faire une formation professionnelle. A ceux-ci, l’ISTIC leur a indiqué les avantages et les perspectives d’emploi après leur formation à l’ISTIC. A ceux-là, les représentants de l’ISTIC leur ont convaincu : premièrement en les réorientant, deuxièmement en les canalisant vers l’ISTIC où ils apprendront un métier plutôt que d’aller accumuler les années en Fac.   

L’accueil et les affiches

Dans plus de 80 % des lycées et / ou Collèges dans lesquels notre équipe s’est rendue, l’accueil est cordial. Les affiches à apposer sur les murs ont été marqué d’un sceau authentique crédibilisant ainsi la noble mission. Certains Responsables n’ont de cesse qualifier les offres de l’ISTIC d’utilité publique et promettent y conduire leurs enfants pour la nouvelle année académique qui arrive à grands pas. D’autres d’entre eux ont manifesté leur intention de prendre une inscription à l’ISTIC dans les prochains mois, au regard de l’importance et la qualité des programmes qui y sont proposés.

Difficultés

Concernant les difficultés rencontrées sur le terrain, les envoyés spéciaux de l’ISTIC ont passé sous silence le sujet. Ils n’ont pas souhaité épiloguer dessus. Car selon eux, au milieu de chaque difficulté se trouve toujours une opportunité.

Par ISTIC

L’ISTIC renchérit son offre de formation en ouvrant une filière communication pour la prochaine rentrée académique

 

Cette filière Communication va héberger 08 spécialités dans le macro-domaine de la Communication.

L’ouverture de 08 programmes en Communication à l’Institut Supérieur de Traduction, d’Interprétation et de la Communication (ISTIC) est la principale innovation de cet institut pour l’année académique 2017-2018.

Jusqu’à l’ouverture de ces programmes en Communication, l’ISTIC est connu au Cameroun comme le premier institut privé de formation en traduction et d’interprétation de conférences. Pendant 10ISTIC rencherie son offre de formation ans, il est resté imperturbable en matière de formation dans les métiers de langues. Ses produits s’arrachent facilement selon le Directeur Général : « vous n’éprouverez aucune difficulté à trouver un emploi à la fin de vos études et serez éventuellement en mesure d’exercer votre profession n’importe où dans le monde, et surtout dans les organisations régionales africaines ou dans les prestigieuses organisations internationales : ONU, UA, TPIR, Banque Mondiale, FAO, FMI, etc. » explique le Pr. Charles Soh.

Dès la prochaine rentrée académique, cet institut met sa notoriété et son vaste réseau d’enseignants et de professionnels couplé de la tutelle technique de l'Université de Yaoundé II (ESSTIC) au profit de jeunes camerounais assoiffés des métiers de la Communication. L’ISTIC est d’’ailleurs très à l’aise dans sa capacité de transformer les passions en professions.

 

La scolarité de L’ISTIC est prête à accueillir les dossiers de candidature dans les spécialités suivantes :

  1. Licence en Information –Communication et Culture
  2. Licence en gestion de l’information et du document
  3. Licence en Journalisme
  4. Licence en édition et métiers du livre
  5. Licence en publicité
  6. Licence en production cinématographique et audiovisuelle
  7. Licence en communication d’entreprise et 
  8. Licence en arts graphiques et dessin animé

 

Peut faire acte de candidature, tout camerounais ou étranger, titulaire d’un Baccalauréat et passionné d’une spécialité supra. Les conditions détaillées sont disponibles aussi bien sur notre site que sur notre page Facebook.

Cet enrichissement en offre formative intervient au lendemain de la célébration des 10 ans d’existence de l'Institut.

L'ISTIC, plus qu'une école, un avenir.

 

Par ISTIC

 

 

Page 1 sur 2
FaLang translation system by Faboba
isti_forum.jpg
  • Pas de messages à afficher